quitter

MADAME LA MARQUISE

Madame la Marquise

Aujourd’hui je n’ai rien fait de concret. J’ai dessiné, car j’expérimente un nouveau logiciel que l’on m’a envoyé. (Je remercie d’ailleurs Thierry. Je ne pense pas qu’il lise ce blog, mais je le remercie quand même). Malheureusement, ce soir quand j’ai voulu sauvegardé, tout s’est bloqué… Cinq dessins partis en fumée ! Rageant ! J’y avais passé la journée…

Je n’ai rien fait de tout ce que j’avais programmé. Et c’est comme ça tous les jours… J’ai du courrier de deux mois dans ma boîte, j’ai d’ailleurs vu que le loyer était arrivé avec le rappel du mois précédent que je n’ai toujours pas payé. Je n’ai toujours pas fait mon ménage non plus (depuis deux mois ! ça craint vraiment maintenant). Le pire, ce sont toutes les bouteilles en verre à descendre ! Je prends du jus d’orange bio vendu par demi litre, à raison d’un demi litre par jour… Il doit bien y avoir 60 bouteilles vides dans ma cuisine ! J’en rigole, mais ce n’est pas drôle du tout ! Et ça va être encore moins drôle quand je vais devoir descendre tout ça au container !

Comme j’ai beaucoup maigri, je n’ai plus aucune affaire qui m’aille. Je sors donc tout de l’armoire pour trouver un truc à mettre… et bien sûr ce qui ne va pas reste parterre ! Mon appartement ressemble à un véritable camp de réfugiés ! Et encore, je suis sûre qu’ils sont beaucoup mieux organisés que moi.

Il va falloir aussi que je regarde mes comptes car je ne sais plus du tout où j’en suis financièrement… et je n’ai aucune rentrée. Je n’ai d’ailleurs toujours pas retourné ma déclaration pour la poursuite de mon APL. Je crois bien qu’elle va être coupée ! Ce courrier est arrivé deux ou trois jours avant la séparation. C’est comme pour mon activité, je devais normalement prévenir les impôts en décembre, en vue de la déclaration 2008. Je n’ai pas gagné grand-chose, mais avec eux, on ne sait jamais (Merci Alain ! Tu as vraiment choisi le bon moment pour me faire ton coup de Jarnac ! pour ta rupture du jour au lendemain !).

J’ai un peu d’argent de côté, mais de mémoire ce sont des comptes bloqués. Je vais devoir prendre rendez-vous à ma banque, mais sincèrement je n’en ai pour l’instant pas envie.

En plus, ce matin je me suis aperçue que j’avais pris 600 mg de Lévothyrox !... au lieu de 300. Le double de la dose… C’est un médicament pour la thyroïde uniquement sur prescription. Et comme je ne suis pas retournée chez le médecin ces deux derniers mois (je devais également le faire début décembre), je fais tous les pharmaciens du coin en leur demandant exceptionnellement une boîte de dépannage. Soit il faut que j’étende le périmètre des pharmacies, soit il faut que je me décide à enfin aller chez le médecin ! (D’ailleurs il n’y a pas que ces médicaments qui me manquent). D’habitude, je prenais des boîtes de 100 mg, et puis là, je me suis dit que si je demandais une boîte de 200 mg, elle me durerait deux semaines au lieu d’une seule… et patatra, ce matin j’ai oublié. Par automatisme j’ai avalé trois comprimés, au lieu d’un et demi. Bon, je suis toujours en vie apparemment.

Bref, tout va pour le mieux !

J’ai toujours un sommeil bizarre, et maintenant je fais des rêves en plus ! L’autre jour, j’ai rêvé qu’Alain avait sorti un disque ! (lol). Et dans mon rêve, je regardais la pochette éberluée en me disant « Mais comment il a fait ? On ne sort pas un disque en deux mois ! Il a dû préparer ça d’avance sans m’en parler ! »… Le lien avec la réalité est tout de suite vu !

Une autre fois, il était habillé en judoka et me disait qu’il devait partir. Puis il s’élançait dans le vide.  Il ne tombait pas, il flottait, et il était rattaché par une grande corde. (Là aussi on voit tout de suite le rapport. Par contre, pour le costume de judoka, je ne vois pas). Ah que j’aimerais couper cette corde ! Etre débarrassée une fois pour toute de ce c… ! Avec un peu de chance il s’écraserait au sol comme une crêpe molle : doublement débarrassée de lui ! Ce qu’il y avait de sympa dans ce rêve, c’est qu’ensuite Arthur (le présentateur télé) m’a ramenée à la maison en chaise volante ! Bon pas haut, juste à 20 cm du sol, pour éviter les frottements sur la route quoi ! (c’est bien étudié quand même).

Hier, j’avais une chambre qui ressemblait à mon appartement… aussi bordélique qu’il est maintenant. Ce n’était pourtant qu’une chambre au sein d’un très grand appartement magnifique qui appartenait à Jane Birkin ! (oui, je ne rêve que du Gotha en ce moment). En plus, très sympa Jane ! (lol). Alors là, c’est bon signe : le monde m’appartient ! Il faut juste que je sorte de ma chambre quoi ! Et que surtout j’arrête de m’intéresser aux gens qui n’en valent pas la peine. Dans mon rêve, j’en sortais de cette chambre !

Par contre, côté nourriture, je remange régulièrement. Peu, mais régulièrement. J’ai arrêté de maigrir, mais je fais toujours 63 kg. Ce qui m’a d’ailleurs valu un « salope » venu du fond du cœur de la part d’une amie… qui apparemment a le problème inverse. Je lui ai conseillé de se faire quitter. Et oui, je recommence à rire aussi.

Depuis trois jours, j’ai rebranché msn car j’ai décidé de reprendre contact avec mes anciens amis. Mais ce n’est pas facile. J’ai du mal à sortir de chez moi. J’ai donc également programmé une petite teuf et il va falloir que je me remette en forme d’ici là. Car quand je danse, je danse ! Quatre ou cinq heures d’affilée ! Si ça se passe bien, je compte bien en programmer d’autres d’ailleurs. Possible même que j’aille à un festival cet été. Ca, ça serait super : renouer avec mes anciennes habitudes, celles où je partais toute seule à l’aventure. C’est un grand pas à faire tout de même qu’une enjambée de huit ans…

Je ne pense toujours pas au travail, mais apparemment les autres y pensent pour moi. Une amie qui produit des reportages m’a demandé de lui proposer un projet.

Il faut que je termine ce blog au plus vite. Je n’ai toujours pas rédigé la partie me concernant… et je repousse de jour en jour. Pourtant ce blog m’aide bien, et je suis sûre qu’une fois que j’aurai mis par écrit toutes mes réflexions, je pourrai enfin tourner la page. Il faut aussi que je refonctionne comme avant, comme au boulot, avec des listes de choses à faire, des plannings… Tout ça j’y pense. Le tout est de le mettre en pratique.

Bref, tout va très bien Madame la Marquise !

30/01/09

Comment quitter une femme, vite fait bien fait...

Une manière élégante de dire "Casse-toi ! Moi je passe à autre chose" est : "Tu resteras toujours dans mes pensées" ou encore "Je serai toujours présent quelquepart"... C'est pas un peu faux-cul tout ça ? hein ?... On trace un trait quoi ! On fait table rase du passé, tout en restant dans le registre du "magique" bien-sûr... pour se donner bonne conscience.

Désolée, mais depuis 15 jours je n'ai pas vraiment senti ta présence !!!

J'ai bien risqué un petit SMS avant-hier, pour te dire que je n'y arrivais pas, que je n'en pouvais plus... Tu m'as répondu vite fait bien fait, par SMS-retour : "Je ne t'oublierai jamais Isa" !... Tu penses réellement à moi quand tu tchattes avec l'autre ??????????????? Moi, ça m'a fait l'effet d'une fin de non recevoir !

Ci-dessous le fameux mail de licenciement-rupture qu'il avait intitulé "ti'coeur" :

Bonsoir ma Isa,
 
je vis une période infernale moralement,difficile et je souffre de te faire souffrir ainsi que qui tu sais...
 
Je n'arrive plus à trouver d'alternatives... je suis à bout...
 
Je souffre au regard de nos 7 années de bonheur , tous ces merveilleux souvenirs partagés ensemble...tout cet Amour dont tu m'as toujours entourés
 
Je me sens indigne, odieux, sale.... avec un énorme sentiment de gachis, destructions autour de moi...
 
Je savais qu'un jour je devrai payer le prix...seulement je le fais payer à tous.
 
Je t'aime Isa, je t'aime pour tout ce que nous avons échangé, ta présence , ton soutien, ton Amour sans faille...
 
J'ai besoin de recul, si jamais j'arrive à en prendre, je suis exténué, laminé et surtout honteux, meurtris vis à vis de toi et Chantal.
 
Ne me maudis pas, tu es toujours en moi, tu resteras toujours en moi.... tant de merveilleux moments on été échangés entre nous deux.... Je ne les renierai jamais.... ne le renies pas car c'était des années exceptionnelles de bonheur.
 
Surtout essaies d'être sereine, de continuer à aller de l'avant... c'est mon plus grand désir, souhait.... je serai toujours là quelque part... ne flanches pas, je t'en prie, j'ai déjà fait assez de mal comme ça autour de moi...Brilles mon ti' coeur. Sauves au moins ça pour toi, pour moi.
 
Je vais malgrès tout, tout tenter pour que nous puissions partager ensemble notre mardi de Noel et s'offrir notre cadeau d'amour.
 
Sois forte, prends du recul... nous savions qu'un jour ou l'autre nous serions confrontés à ce qui arrive maintenant...
 
S'il te plait, ne renies pas nos 7 années d'Amour.... ne les rejettes pas... je t'en prie
 
Moi je te regretterai toujours, toujours...
 
Tu es un Amour, une femme exceptionnelle.... tu m'as tant offert ...
 
La vie ne semble pas avoir  voulu que nous nous rencontrions au "bon" moment...
 
Je t'Aime Isa
 
Tu resteras à jamais "ma Isa", ma Vénusienne, ma little tranceuse d'amour, mon ti'coeur
 
Je te recontacterai demain.

On croit rêver, non ?... Même pas le courage de me le dire en face ! Même pas le courage de me donner la véritable raison : sa nouvelle rencontre !!! Il a pris sa femme pour prétexte, sans aucun scrupule ! 

Imaginez le choc quand vous recevez ça du jour au lendemain... (Déjà, ça ne fait pas 7 ans, mais 8 ans Monsieur !!!!!!!!!)
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×