TRABENDO… Le soleil brille !

TRABENDO… Le soleil brille !

Je me suis décidée à sortir ce week-end pour aller en teuf. Je l’avais fait le mois dernier et il y avait eu un peu de mieux pendant quelques jours. Samedi, je n’avais pas pu dormir avant 16h… Je m’étais écroulée en me rendant compte que j’avais passé plus d’une heure à envoyer le même SMS au moins une centaine de fois. Réveillée à 21h, je me disais que ce n’était pas la peine de sortir dans l’état où j’étais et que j’allais finir enfermée quelque part dans un asile.

Je ne sais pas pourquoi, je me suis finalement décidée à 23h… Un grignotage vite fait, douche, blush et hop taxi ! Pourtant persuadée que la soirée allait être nulle. Ou plutôt que moi j’allais être nulle. Je me suis donc dis « je vais danser sans penser à rien ». Et là… j’ai trouvé une musique super, des gens sympas, bien dedans, une bonne ambiance. Le miracle s’est produit : J’ai dansé de 1h à 7h sans quasiment m’arrêter… L’énergie était là malgré seulement 5h de sommeil et un mini plat micro-ondes en 24h. J’ai retrouvé mes images mentales d’avant, celles d’avant le connaître, un sentiment de liberté.

Je l’ai vu devenir tout petit et moi grandir sans fin, avec une énergie nouvelle en moi, avec l’idée qu’il ne savait pas ce qu’il perdait et que Dieu fasse qu’il ne s’en rende pas compte à ses dépends. Et je me suis sentie bien, à un tel point qu’une jeune femme m’a félicitée pour la bonne énergie que je dégageais. Les gens sont venus me parler spontanément, avec une attitude bon-enfant. Cette teuf m’a vraiment rendue heureuse et regonflée à bloc ! Je crois que je l’ai enfin expulsé lui et sa négativité !

J’ai envie de nouveaux projets ! J’ai envie de faire plein de choses que je n’ai pas faites pendant huit ans ! J’ai envie de rencontrer des gens ! Et je vais le faire ! En plus, j’ai eu une bonne nouvelle de la part de ma copine concernant mon scénario. Probable qu’elle le tourne cet été. Mon Dieu que la vie est belle ! J’en pleurerais presque à écrire cette phrase. Comment ai-je pu rester ainsi trois mois dans le brouillard ? Mince ! J’ai tout à ranger ici ! Ca va être du sport ! Je sais… A chaque fois je dis ça, mais là je sens bien que c’est différent. Les gens l’ont bien senti d’ailleurs samedi autour de moi.

Je ne sais pas pourquoi, mais quelque chose s’est passé ce samedi soir. Je crois qu’il faudrait suggérer aux instances médicales d’emmener les dépressifs en teufs !

J’ai fait un dessin cette nuit pour essayer de retranscrire ce que j’ai ressenti : de bonnes vibes. Pressée de le finir, j’ai repris la femme papillon. Peut-être que je ferai un nouveau personnage à l’occasion. Mais d’un autre côté, c’est comme ça que je me suis vue : prête à prendre mon envol. Je l’ai bien sûr appelé Trabendo puisque c’était là où se tenait la teuf. Les vibes on les voit… les deux points verts peuvent symboliser tour à tout les platines des DJ (bien que ce soit plutôt des ordinateurs maintenant) ou le regard des gens autour de moi qui me rendaient cette énergie. (J’ai notamment piqué plein d’énergie à un jeune garçon qui dansait devant moi, bien parti dans son imaginaire lui aussi.) Ou bien ça peut être également le regard de mon ami Kala mon ami internaute à travers son écran… Je ne sais pas ce que j’ai perdu, mais j’ai gagné un petit frangin en tout cas (zibou Kala !). Je lui dédis ce dessin puisqu’il a toujours été là quand ça n’allait pas, jusqu’à s’inquiéter quand je ne répondais pas.

J’avais envisagé depuis un bout de temps de faire un billet qui s’intitulerait « La femme de plus de 45 ans » en clin d’œil à celui que j’ai fait sur l’homme de plus de 50, pour essayer de voir plus clair dans tout ce méli-mélo. Je comptais y passer pas mal de choses en revues : mes ex, le décès de mon père… Bref tout ce sur quoi j’ai réfléchi pendant des semaines (parce que tout y est passé pour essayer de comprendre). Mais ce n’est plus la peine. Les explications je les ai trouvées dès les premiers quinze jours, et je les ai écrites et ressassées sur ce blog depuis des mois. Je n’ai même plus besoin des siennes… Il est mort et enterré, tout petit, quelque part dans un bosquet près du Trabendo, paix à son âme… La femme de plus de 45 ans est belle, intérieurement et extérieurement. Elle ressemble à un petit papillon, et tant pis pour ceux qui ne le voient pas ! Je refuse de porter une responsabilité quelle qu’elle soit dans cette histoire (si ce n’est d’avoir été très conne dans mes choix, et très naïve), et je refuse de payer de ma santé pour la médiocrité d’autrui. Je n’écrirai donc pas ce billet. Et je vais totalement remanier mon blog pour enfin passer à des choses plus intéressantes.

Il me reste malheureusement encore à régler le cas de l’œil (oui, l’œil s’est manifesté !). Mais je crois que la réponse va être rapide.

16/03/09

Mince... on vient de me dire que sur mon dessin, sous le papillon on voyait un gros alien !!! Et effectivement, maintenant je ne vois plus que ça... Bon bin on va le corriger un peu avant de le remettre en ligne :))

Trabendo soleil brille Teuf énergie

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site